samedi 15 avril 2017

Être une mère indigne : 5 astuces pour assumer complètement

Alors, si tu es enceinte, que tu te drogues, et que tu penses être rassurée en lisant ça, c'est raté. Je ne vais pas pouvoir t'aider, tu es foutue et tu devrais te suicider. Bisou.

Pour les autres, voici quelques conseils pour moins se ronger la glotte quand on prend des décisions un peu moisies concernant le bien de ses mouflets. 

Cas A : Il fait un temps magnifique, tu pourrais amener ton gosse au parc et le regarder glisser sur le toboggan toute l'après-midi, mais tu préfères le coller devant Vaïana pour pouvoir faner sur ton sofa. 
=> CULPABILITÉ ! 
Ne t'en veux pas : le parc, c'est la jungle, du sale gosse tous les mètres carré, ça crie, ça se pousse, ça chiale, le soleil ça fait des insolations, et pour peu que t'aies oublié le goûter alors là c'est Fukushima. Tu vois, t'as bien fait. 


Cas B : Ça fait 3 jours que tu termines tard le soir, tu as vu ta fille 15 minutes en tout, tu as enfin l'occasion de passer une soirée entière avec elle mais ta pote t'appelle pour faire un resto et tu acceptes. 
=> CULPABILITÉ !
Ne t'en veux pas : c'est vrai, elle est bien seule avec son papa chéri, puis qui te dis que tu lui manques réellement ? Et avouons que ce magret va tellement bien avec ce vin rouge, c'eût été dommage de s'en priver.

Cas C : "Mamaaaan, ze veux un Shockobon s'il te plaît ! - Y'en a plus..." Menteuse ! (ça marche également pour le Cas C2, où tu attends que ta progéniture ait mangé ses haricots verts et soit couchée pour envoyer ton mec chercher du MacDo).
=> CULPABILITÉ !
Ne t'en veux pas : Ok, tu lui as menti pour pouvoir te les bouffer ce soir pépouze devant The Voice, mais c'est pour son bien : moins de Shockobons, moins de caries, moins de problème de poids (ça sera tout que pour toi !). Tu es vraiment une mère très responsable, bravo ! 


Cas D : Tu appelles ta mère pour aller chercher ton fils à l'école en prétextant une excuse bidon, alors qu'en fait t'as juste la cagne de t'habiller. 
=> CULPABILITÉ !
Ne t'en veux pas : il faut aussi que ce petit bout de chou profite de sa mamie ! Tout ça, c'est du patrimoine Madame ! 

Cas E : C'est son anniversaire ! Sur Pinterest, les mamans qui déchirent font des gâteaux Olaf, avec la Reine des neiges qui s'allume et clignote du flocon jusqu'à la couenne. Toi, t'es allée acheter une pauvre tarte à Super U parce-que pâtisser ça t'emmerde. 
=> CULPABILITÉ !
Ne t'en veux pas : tu ne fais qu'apprendre à ton enfant la réalité de la vie. Tout ne peut pas être tout beau tout rose tout parfait. Non. Au milieu des gens parfaits il y a la réalité : toi. C'est important de ne pas tromper ses enfants, de les préparer à l'avenir, encore bravo !

Ça va mieux ? ♥ 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire