samedi 18 janvier 2014

Grossesse: et toi, t'as peur de quoi?

A trois semaines de la "délivrance" (qu'elles disent), on me pose environ tous les jours la question: "Alors tu flippes pour l'accouchement?"...

Je répond oui, pour pas faire celle qui se la pète, mais en fait non.
L'accouchement, douloureux ou pas, ne durera pas toute la vie. De plus, dans ma famille, certain ont des vrais problèmes de santé et on a pour habitude de la fermer devant la souffrance (et Dieu sait que...), et de relativiser en toutes circonstances. C'est super dur à comprendre pour certaines, qui ricanent en se frottant les mains devant "ce qui m'attend", mais je jure que si un jour je passe sur le billard pour un cancer, là, je promet de flipper un peu plus... Je dis pas que je vais pas en chier hein, mais à moins de mourir en couche...


Insomniaque depuis toujours, celles-ci sont maintenant martelées par un milliard d'autres tourments.

Autisme. 
Malformation. 
Echange à la naissance. 
Trisomie. 
Handicap. 
Mort subite du nourrisson. 
Harcèlement scolaire. 
Dépression.
Isolement.
Mutisme. 
Sadisme.
Fugue.
Mal-être.
Problèmes d'insertion. 
Agression.
Kidnapping. 
Accidents.

Est-ce que je (on) saurai gérer un enfant dit "différent"?
Est-ce que je (on) serai assez forte pour surmonter un drame de ce genre?
Est-ce que j'(on) aurai les épaules pour faire face?
Genre je suis une grosse angoissée de la vie et j'ai déjà de l'eczéma quand je laisse sortir mes chats?
Genre je pense qu'au pire?
C'est malheureux mais oui. Je m'attends toujours au pire, et depuis toujours. Avec un bébé ça risque d'être décuplé. C'est pour ça que j'en ai pas voulu avant. Je savais que ma santé mentale, déjà fragile ^^, allait en prendre un coup. Mais soit.
J'essaie de me rassurer en parlant avec d'autres futures mamans, mais tout ce qui les inquiète, c'est que leur enfant soit beau, n'ai pas le nez de Tonton Bernard, et qu'il les laissent pioncer.
Je m'en COGNE moi de ça.
Je veux juste qu'il soit bien, qu'il soit heureux, le plus heureux du monde.

Quand je vois des familles se déchirer parce-qu'un des enfants est homo, parce-que Tata Monique est venu à l'enterrement juste pour le pactole ou que le neveu prodige est devenu médecin et pas toi...
POULE!! PAN PAN!!! 
L'ordre des priorités vitales de certain a le don de me faire jumper la gouffa sur le crâne.
C'est certainement héréditaire: mes parents se sont toujours inquiétés de notre bonheur. Mais vraiment.
Peu de gens dans mon entourage ont eu cette chance, alors je sais à quel point je suis privilégiée et Ô combien je veux reproduire ça avec le(s) mien(s). ♥

Bon, vous allez certainement finir par croire que je suis bonne pour l'asile avec tous ces articles d'angoissée de l'utérus, mais le partager avec vous me fait du bien. J'exorcise.
Merci à toi, malgré toi. (roulage de pelle de reconnaissance intensive).

6 commentaires:

  1. Une fois de plus, je me reconnais dans tes écris. L'accouchement, même pas peur ! Leur beauté, m'en fiche, elles seront toujours belle. Z'avez vu leur mère ? oh ! (non en vrai, je hais les mamans qui disent ça.) Leur sexualité ? Pff..
    Perdre mon bébé par une attaque de dinosaures mutant sortis d'un portail galactique venu de Vénus, là, j'ai la frousse...

    Bonne fin de grossesse ! Moi ça me manque. *pas taper !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as le don pour me rassurer toi. :)
      Pas taper non plus, je sens déjà que sa présence "là-dedans" va me manquer. J'vais me sentir bien vide. :( ^^

      Supprimer
  2. J'ai les mêmes craintes que toi...plus de fait d'avoir peur d'être la pire mère du monde. Je sais je suis pas (encore ) enceinte, mais je flippe déjà...Ça commence bien! Que mon gosse soit beau à la naissace...je m'en cogne! Mais qu'il soit en bonne santé, sans handicap physique et/ou ppsychique...C'est franchement pire que d'avoir les oreilles façon Dumbo de papa (c'était mon cas, même si j’ai pas eu ses oreilles mais j'suis passée par le petit trou à la naissance)

    La truc aussi qui fait flipper les mamans, c'est les prémat'. Moi je suis à l'aise avec l'idée. J'suis née à 7 mois et je suis toujours là (coucou!) mon homme est né a huit et c'était un beau gros bébé (heureusement à dit ma belle mère, elle ne veut même pas imaginer si il était sorti à terme!)

    Je flippe surtout qu'il ne soit pas heureux ou en bonne santé...et d'être la pire mère du monde, ou la plus incapable au choix!

    Bon courage pour ses 3 dernières semaines, profite bien de ton petit pois bien au chaud :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait Cari! :)
      AU boulot, y'a un Monsieur très âgé qui vient, et il est né prématuré. Parait qu'ils vivent plus longtemps que les autres. :) Longue vie à toi, donc. ^^
      Bon le mien a pas l'intention de sortir avant à priori, mais ça ne me dérange pas non plus. Au grand étonnement de l'entourage, non, je n'en ai pas marre d'être enceinte, j'suis bien. :) On m'avait dit que le dernier mois allait être un supplice, et encore une fois, ça s'avère faux. :) Bon, tu me dira, on m'avait aussi dit ça pour le premier mois, puis les trois premiers mois, puis le dernier trimestre, puis le 5ème mois, puis... reloues.org

      Etre incapable me fait flipper sa race aussi... J'espère y arriver, et en faire quelqu'un de bien, de gentil, respectueux. Au moins ça. :) ^^

      Supprimer
  3. des doutes .....des questions...des angoisses...des bêtises...des récompenses....et j'en passe!!tout ça t'y aura droit,mais avec l'amour qui va envahir encore plus ton petit coeur de maman tu vas apprendre à te faire confiance et donc à lui faire confiance!!c'est toi qui lui apprends à affronter la vie de la façon qui te semble la mieux et si tu as la force il l'aura qui qu'il soit! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faudra bien la trouver, cette force... :)
      :*

      Supprimer