jeudi 8 décembre 2016

Je suis la pire mère du monde.

C'est vrai quoi,

  • Toutes ces femmes qui n'hésite pas à mettre leur cuisine en mode Beyrouth pour faire des crêpes avec l'enfant alors que j'ai même pas envie que la mienne sorte ses crayons de couleurs... (elle les jette + qu'elle ne dessine) <- JustificaFion.
  • Ces papas qui peuvent passer leur journée à jouer avec leur gosse alors que je lui apprends depuis ses 2 mois à me lâcher la grappe.




  • Ces merveilleuses mamans qui font des maisons en pain d'épices pendant que je ne suis capable que de faire une vieille teub en pâte-à-modeler.
  • Ces parents qui amènent leur gosse partout, parcs d'attractions, marché de Noël, alors que je préfère y aller avec mes copines pour boire du vin chaud.


  • Ces braves gens qui restent à la maison le samedi soir pour être en famille alors que je fais garder Alice à la moindre occasion.


  • Ces parents patients qui laissent crier leur enfant pendant que j'interdis à la mienne de faire un seul caprice dans la journée.


  • Cette femme épuisée qui laisse son mouflet faire du roller dans la baraque alors que je lui dévisse la tête au moindre objet dérangé.
  • Ces nombreux articles sur internet qui te rappellent que tu es à chier : "Ne jamais dire à un enfant qu'il n'est pas gentil" "Ne jamais gronder" "Ne jamais crier" "Ne jamais mettre de fessée" "Ne rien interdire... pendant que toi tu fais absolument tout le contraire.

"OUAIS BEH FALLAIT PAS EN FAIRE SI C'EST COMME ÇA HEIN !!!"
= Cri de mamanquidéchire pas contente.

Mais je l'aime hein, j't'assure ! C'est juste que j'aimais déjà ma vie avant, et que je refuse qu'un gremlins de 70 cm fasse sa loi et chamboule tout. C'est mon droit je crois. Grand bien te fasse si ton salon ressemble à DisneyLand ou si tu passes tes dimanches entre 2 Happy Meal, je ne te jugerai pas, MOI.

Cet article est aussi pour toi qui, comme moi, te sens assez souvent comme une merde à force de te comparer à ces surfemmes,  de prendre des réflexions de bouffonnes qui n'arrivent pas à regarder plus loin que le bout de leur placenta: courage, tu n'es pas seule !

Une p'tite vidéo pour les donneuses de leçons, c'est cadeau.

video

Sur ce, on part faire l'apéro. Sans gosses.

Bisou !

2 commentaires:

  1. MERCI ! Pour cet article juste ... PARFAIT !

    RépondreSupprimer
  2. Ton article m'a fait sourire. On sait que tu l'aime ta fille :) ce que je trouve bien c'est que tu ne reste pas cantonnée à ton rôle de ma maman, tu n'oublie pas non plus que tu es un femme , une épouse/compagne et une nana qui aime sortir. Rien ne m'énerve plus que ces parents qui laissent tout faire à leurs enfants. L'éducation bienveillante c'est peut être une bonne idée mais depuis quelques années je vois ou ça mène et je suis de plus en plus septique.

    Tu es une mère formidable alors ne doute pas de toi ♡

    Ps:moi non plus je ne laisserai pas les enfants faire du rouler dans la maison... non mais ho!

    RépondreSupprimer