lundi 30 mai 2016

Test : les produits capillaires "Macadamia"

Depuis le temps que je voulais les tester !
Ma swapeuse adorée a exaucé mon souhait. Et a accessoirement changé ma routine capillaire for ever and ever. 
Y'a 3 ans, je faisais un défilé pour Wella Coiffure () et ces enculéEs m'ont complètement niqué les cheveux. J'avais des cheveux magnifiques, plein de volume, hyper longs et très doux. En une journée, ils ont transformé ma chevelure Hollywood en vieille touffe de foin périmée : couleur (de merde), aucun tact, ça tire, ça arrache, ça crêpe, ça gaufre, ça chauffe, et ça te prie de bien vouloir fermer ta gueule de modèle d'un jour. Outre le fait que j'ai assez détesté ce concept de viande bovine sur podium, je suis en prime ressortie avec les cheveux moisis. 

Soit. 

J'ai dépensé je ne sais combien en produits pour tenter en vain de réparer et soigner les poils de culs qui me servaient de tignasse depuis tout ce temps. 
Puis je lis un article sur Le Blog de Laura, qui me donne tellement envie de tester les produits Macadamia.
Pauvre, je ne peux me les offrir, je dois attendre, j'ai d'autres priorités... 
Et PIM, swapeuse arrive et m'offre ce duo d'amûr.

Pour repartir du bon pied, je coupe d'abord 15 cm environ de cheveux, et j'me lance.  
  • Je ne savais pas qu'un shampoing seul pouvait suffire à rendre la chevelure soyeuse à ce point. Du jamais vu pour moi. Il sent un peu le melon, ou la pastèque, j'sais pas trop mais j'adore. 
  • Mes racines régraissant vite, j'avais un peu peur : et puis pas d'effet gras du tout. En tous cas pas plus qu'avec un shampoing spécialisé pour cheveux gras. 
  • Le soin "deep repair Masque" est un enchantement, je l'utilise une fois par semaine environ. Il sent bon la pomme, il démêle instantanément et te fait la crinière légère et duveteuse. ♥
  • J'ai aussi pu tester l'huile, en échantillon : un pur délice. Pas d'effet gras là encore, et de la douceur, de la discipline, du kiff. 
video

J'ai noté un point négatif, un seul : le shampoing ARRACHE LES YEUX putain de sa race ! 
Pardon, fallait que ça sorte. J'avais perdu l'habitude des shampoings "quipiquentlesyeux", ça se fait plus, si ? ^^ Beh si. Il arrache grave. Fais gaffe donc.
Je lui pardonne ce détail, il en vaut la peine. :) 

Et la traduction, on en parle ou...?
En ce moment et jusqu'au 6 juin, si tu veux en profiter, il y a des supers promos sur Beauté Privée et tu peux avoir encore 5€ de bon d'achat si tu acceptes que je te parraines, en suivant ce lien : http://bp.ht/btg8l

Alors, convaincue ? Envie de tester ? 
C'est quoi toi, ta routine capillaire qui tue de la mort ?

PS : Macadamia, si tu veux me prendre comme cobaye pour tester TOUS tes produits, je dis oui, je dis OUI ! (steuplé, pitié, please, rends-moi Raiponce ! Merci. Bisou.)

1 commentaire:

  1. Ah oui, j'ai regardé l'article de ton expérience de modèle coiffure… en mettant de côté le scepticisme face au résultat (la choucroute, c'est bon dans l'assiette mais en matière capillaire, je ne suis pas fan du concept), comment les artistes du tif peuvent croire que ce sera gérable sur le long terme, la tignasse gonflée-crêpée-gauffrée et artistement emmêlée façon nid de putois ? Dans tous les cas, si tes cheveux t'ont pris le chou pendant trois ans, compassion et bravo aux coiffeurs pour le résultat -_-

    Je suis sur le point de changer de routine capillaire qui tue la mort, ou plus précisément de shampoing. Bon, l'après-shampoing Frizz Miracle Aussie (dispo dans les Monoprix) me réussit plutôt bien. Il faut que je rachète du Jasmine&Henna Fluff-Ease de Lush. Ce truc est génial pour rendre à peu près montrable les poils de caniche-nain qui poussent sur mon crâne. Après, le shamp', je vais prospectiver.

    Bon samedi !

    RépondreSupprimer