dimanche 15 février 2015

Fille ou garçon manqué(e) ?

Dernièrement, j'ai eu une pitoyable conversation avec quelques personnes que je ne citerai pas.

Nous avons commencé à dire que, dans telle famille, il n'y avait que des filles. Et c'est vrai. Des filles, qui ont eu des filles à leur tour, qui ont eu des filles itou etc... Bon.
Là, j'ai entendu LA phrase qui m'a fait hérissé le poil du KU : "Non mais des filles, à la limite, mais au moins un garçon manqué alors!"...
Mais putain ça veut dire quoi ça ?



Alors je sais, déjà, j'ai 30 piges, et depuis que je suis gamine, les "garçons manqués" se gaussent entre elles d'être trop des rebelles, ça préfère le kung-fu à la danse, la mécanique à la cuisine, et surtout, ça haie les "vraies filles". Oui, t'as compris, c'est con comme un manche à balai.
Alors attention, je vais me justifier 5 minutes, parce-que j'entends déjà les Femens se ruer sur ma gueule.
Que tu aimes le kung-fu et la mécanique, c'est cool hein, au contraire, j'aime bien les gens qui s'intéressent à plein de trucs, qui essayent, qui tentent, qui sont curieux... Mais pourquoi exécrer le reste ? Pourquoi se la péter ? Ça vient d'où cette haine de la "vraie" femme ? (je vous cite hein...) Et c'est quoi une "vraie fille" ? Si c'est pas tes cons de parents qui t'ont foutu ça dans la tronche avec des phrases aussi pourries que celle sus-citée...?

"Noooon mais voilà, tu peux être une "vraie" femme, bonasse, apprêtée, et savoir changer une roue quoi!"
De mieux en mieux. 

Pardon, on est en 2015, et je crois qu'il est temps que ça cesse.
Pourquoi aimer la cuisine et le maquillage c'est ringard ? Pourquoi la haine envers les serre-tête et les nœuds dans les cheveux ? Pourquoi tant de fierté lorsque ta fille préfère jouer au ballon plutôt qu'à la poupée ? Pourquoi tu te vantes parce-qu'elle préfère faire du quad plutôt que de l'équitation ? Pourquoi faut surtout pas aimer les chansons gnangnans des Walt Disney ?
Sans déconner les Bidochons, je veux comprendre.
SURTOUT que ça pleure pour avoir "ENFIN" un p'tit mec dans la famille, mais qu'après c'est même pas capable de lui apprendre à devenir un "homme". (un mec respectueux et respectable, j'entends.)

Le PIRE de tout, c'est que si ton petit garçon, lui, a le MALHEUR d'être efféminé, alors là c'est la honte de la famille.
Non mais vous vous êtes vu sans déconner ? 

OUI je suis énervée, vous me les écrasez avec vos théories de merde et votre machisme de bouseux. 

A tous les enfants de l'univers : mon puceron, si ça te fais plaisir de coiffer des Barbies, FAIS LE. Si tu as envie de chanter Cendrillon sur ta balançoire, FAIS LE, si tu es heureux lorsque tu fais des biscuits avec maman, FAIS LE ! Et par contre, attends d'être un peu plus grand pour dire aux grands (cons) d'aller se faire mettre. T'inquiètes, j'te couvre.
Je t'embrasse, courage !

4 commentaires:

  1. mais que ça fait du bien à lire ça ^^
    Oui, le machisme a encore de beaux jours devants lui, la connerie humaine encore plus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est abominable une mentalité pareille... Et c'est tellement plus fréquent que l'intelligence. C'est laborieux.

      Supprimer
  2. Je t'aime! (et en +, avec Minipouce, on chante La reine des neiges sur la balançoire!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Minipouce est tellement chanceuse d'avoir une maman comme toi. <3
      (Libéréééééééeeee, délivréééééeeeee !!! <3 )

      Supprimer