samedi 27 septembre 2014

Le sexe c’est le mal.


J’avais fais un article à peu près similaire y’a quelques temps (ici) parce-que oui, c’est un sujet qui me tient à cœur, j’entends vraiment trop de conneries…


Le fait est que, depuis que je suis née, j’entends parler, entre autres, le sexe masculin, dans mon entourage, à l’école, chez les autres, à la TV, dans des chansons… Et, exceptés quelques rarissimes êtres intelligents que je ne citerai pas, on doit bien admettre que la femme est réduite à être belle, se taire et accomplir le devoir conjugal dans le secret et le tabou le plus complet.



Dans toutes certaine religion, la femme doit se cacher, restée prude, chaste jusqu’au mariage, ne doit dévoiler ses charmes qu’à son époux… L’homme lui, aura son petit harem, sa bassecour, ses poulettes dévouées qu’il baisera à tour de zguèg quand bon lui semblera.

Dans la vie (en 2014 !!!) c’est pareil. La plupart des pères (et certaines mères…), Ô combien bienveillants, tapent virilement sur l’épaule de leur fiston qui, à 13 ans révolus, ont déjà taquiné la gueuse derrière un pauvre buisson, se sentant pousser des poils là où il n’auraient jamais soupçonné en voir un. Les mêmes pères, toujours ô combien bienveillants, cachent le fusil sous le lit au cas où la moindre ombre de zguèg oserait pointer son bout devant le nez de fifille.

Bah voyons.

Alors je vous pose la question.

Nous sommes en 2014, on en a vu d’autres, Shakira le jonc à l’air, Rihanna la plume au cul, Madonna la culotte sur le nez… Le sexe c’est cool, on a tous (ET TOUTES !!!) testé, plus ou moins de nombreuses fois, avec plus ou moins d’éclate, et on a bien compris que tous le sketch qu’on s’en faisait à 14 ans ne méritait pas tant de questionnement et d’inquiétudes. Soit.

Alors père bienveillant, quelle va être ta réaction lorsque ta fille, à (allé j’suis sympa) 16 piges, le feu au cul et le corps de rêve (c’est tout le mal que je lui souhaite…) aura envie, naturellement, d’aller tâter du slip? Tu l’enfermes? Tu la tabasses? Tu la renies? La déshérites? Lui fais fondre la gueule à l’acide?

Non père. Non. La seule et vraie bonne réaction de bon religieux (mais c'est aussi valables pour les athées) qui aime vraiment son prochain, c’est l’amour, la prévention, la communication.
« Ok ma chérie, j’ai bien compris que t’avais pas l’intention de rentrer dans les ordres. Mais je te demande une chose, une seule, fais attention à ta santé, protège toi, ne fais pas d’enfants trop vite, attends encore un peu, tu as le temps, (et j’ai pas envie de m’en occuper pendant que tu passera ton bac accessoirement), ne ramène pas une putain de maladie, ça nous anéantirai de te savoir condamnée. Sois heureuse, te laisse pas faire, mais puisque t’as envie de t’éclater, vas! »

Oh je t’entends d’ici tu sais « OUAI T’AS RAISON, JE LEUR COUPE LES COUILLES A TOUS MOI J’SUIS UN FFFFOU MOI!!! »

Calmes-toi, t’es juste un connard d’aigri lobotomisé. Mais j’ai de l’espoir, même pour toi!

A tous et toutes (oui parce-que y’a pas que des femmes intelligentes hein, ça se saurait) qui insultent gratos des filles/femmes de salopes: si vous n’aimez pas le sexe, n’en dégoutez pas les autres.

Bisous sur le bout ! ♥ 

8 commentaires:

  1. Tellement vrai... malheureusement, dans cette société patriarcale, la jeune fille se doit d'être douce, prude et chaste...
    ou alors tu es tout l'inverse et t'as baisé toute ton école à 12 ans.
    Et il est où le juste milieu?

    plus on avance dans ce monde plus j'ai peur pour l'avenir!

    RépondreSupprimer
  2. Je suis une femme, j'ai la libido d'un lémurien sous Valium et le sexe ne m'intéresse pas. Je n'aime pas l'idée de me faire jeter le lendemain une fois que Monsieur aura eu ce qu'il veut et je n'ai pas ma place sur "le marché de la bonne meuf" (comprendre, je suis moche). Après, chacun(e) fait ce qu'il veut de sa vie. Ce qui me dérange, c'est le contraire : si hélas les femmes et jeunes filles ayant envie d'intermèdes horizontaux se font parfois traiter de salopes, celles que ça n'intéresse pas se font tout autant juger : elles ont un problème, elles sont pas baisables, etc., c'est tout aussi exaspérant. En gros, faut laisser les gens vivre leur vie comme ils souhaitent et arrêter de les juger sans arrêt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quoi que tu fasses dans tous les cas, tu sera prise pour une abrutie. Si tu baises, t'es une salope, si tu baises pas t'es une coincée, si t'es moche et que tu baise: c'est forcément que tu suces bien, si t'es belle et que tu baise: t'es une pute, si t'es belle et que tu baises pas: t'as pas connu LE mâle... (lol!)
      Certes, chacun se démerde. Mais là c'était + pour soulever l'absurdité de la femme réduite au silence et à la soumission selon le bon vouloir de ces meSSieurs.
      Non. On a nous aussi le droit de se faire plaisir sans lendemain sans avoir à rendre de compte à Pierre Paul ou Steven.

      Supprimer
    2. "Quoi que tu fasses dans tous les cas, tu sera prise pour une abrutie. Si tu baises, t'es une salope, si tu baises pas t'es une coincée, si t'es moche et que tu baise: c'est forcément que tu suces bien, si t'es belle et que tu baise: t'es une pute, si t'es belle et que tu baises pas: t'as pas connu LE mâle... (lol!)"

      → Ô mon Dieu, c'est tellement vrai (comme dirait Mathieu Delormeau sur NRJ 12), j'en reste comme deux ronds de flan (j'adore cette expression, mais je n'ai jamais su s'il y avait un "s" à "flan" ?)(interrogation du jour).

      Supprimer
  3. J'ai terriblement de mal avec cette espèce de mode du frère ou du daron qui se croient les gardiens du corps de leur soeur/fille. Euh, ça va sinon, tu reprendras bien un peu d'abus dans ton café ?

    RépondreSupprimer
  4. Heureusement que t'as barré "toutes les religions", parce que chez les Chrétiens Orthodoxes, une fille "innocente" n'est pas forcément vierge, de même qu'une fille vierge n'est pas forcément innocente. C'est un concept, pas un critère physique (présence ou absence d'hymen). C'est tout un monde la religion, 'faut arrêter de la ramener quand on sait pas !
    Chez les Chrétiens, les filles font ce qu'elles veulent (en tout cas chez les Orthodoxes), l'important, c'est le développement spirituel, la sérénité d'esprit...
    Enfin bref. Tu me peines vraiment. xD
    Et puis le père d'unetel ou d'unetel, c'est ton problème ? C'est pas ton père, pas ta maison. Encore moins mon père ou ma maison.
    La "fornication" c'est interdit chez les musulmans et lourdement "puni" dans la prochaine vie, et prohibé chez les chrétiens mais facilement pardonné
    ("que celui qui n'a jamais péché lui jette la première pierre", c'est de Jésus Christ hein...........), uniquement parce que c'est source de "problèmes" et de "drama queens" (comprends : ça fait de la jaserie dans les chaumières et ça amène les gens à juger là où ça n'a pas lieu d'être, ça amène à se mêler de ce qui ne regarde pas autrui, ça amène à être jugé ("salope", etc.) ), ça atteint à la sérénité, mais c'tout, après chacun fait c'qu'il veut d'son cul...

    RépondreSupprimer
  5. Génial ton article ! il vient de me donner la banane ( sans jeux de mot ;) je suis tellement d'accord avec toi !

    RépondreSupprimer
  6. Je découvre ton blog, que j'adore.
    La dictature des coui**** est loin derrière moi (girls-only) mais la société a encore besoin d'un bon coup de pied au cul pour achever l'émancipation femelle.

    Bon courage à toutes ;)
    La bise

    RépondreSupprimer